Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 novembre 2008 4 27 /11 /novembre /2008 22:32

 

 

 

 J'ai écouté hier matin M. Xavier Bertrand sur France Inter. Il m'a gâché ma journée. Ce n'est pas possible d'être d'aussi mauvaise foi.
Pas possible c'est un clone de Sarko. « Même gestuelle, même dégaine, même déhanchement des épaules » confie l'un de ses collaborateurs. Ardent défenseur du travailler plus pour gagner plus, c'est un farouche partisan de la retraite à 70 ans et de l'ouverture des magasins le dimanche parce que dit-il « C'est en famille le dimanche qu'on est le plus disponible pour ses courses !»
Ce n'est pas con comme idée, au lieu d'aller se détendre ailleurs, allez au supermarché l'entrée est gratuite !
En tant que ministre fossoyeur du droit du travail il promet beaucoup le Xavier, il promet que les chômeurs seront mieux considérés, mieux indemnisés. Il y veillera foi de ministre.

Alors je lui confie l'indignation de cette lectrice de « Ouest-France. »

 



Voilà, Monsieur le ministre comment se comportent les patrons. Pourtant il doit bien y avoir dans cette entreprise un D.R.H. ( Directeur des relations HU-MAI-NES )
Voilà pour le moins des méthodes expéditives que va sanctionner Monsieur Xavier Bertrand.! ! !

 

 

 

B.S.

Repost 0
Published by Jean Claude Marty - dans SOCIAL
commenter cet article
24 novembre 2008 1 24 /11 /novembre /2008 14:26

 SUR LA CRISE.

 

Je reçois ce jour d'un internaute la déclaration d'un ancien Président démocrate des Etats Unis, 1802-189 Thomas Jefferson, créateur et chef du Parti Démocrate. Déclaration  combien prémonitoire.

 

" Je pense que les institutions bancaires sont plus dangereuses pour nos libertés que des armées antières prêtes au combat.

Si lepeuple américain permet un jour que des banques privées contrôlent leur monnaie, les banques et toutes les insstitutions qui fleuriront autour des banques priveront les  gens de toute possession, d'abord par l'inflation, ensuite par la récession, jusquu'au jour où leurs enfants se réveilleront, sans maison et sans toit, sur la terre que leurs parents ont conquis "

C'était en 1802 personne n'y croyait !

 

  °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

 

 

 

SUR LE PARTI SOCIALISTE.

 

Je crois que s'il n'existait pas, il faudrait l'inventer. On l'aime mais on ne le comprend pas toujours. Il arrive même qu'on l'exècre quand il atteint comme aujourd'hui le paroxysme de l'absurdité. Son combat contre l'injustice, contre les inégalités de tout genre, contre la misère, contre le désordre monétaire on approuve. Ses disputes, ses chicaneries, ses bisbilles, cet art de couper les cheveux en quatre on désapprouve. On voudrait qu'il donne une image de responsabilité au lieu de se spectacle affligeant. Il y a toujours eu dans le parti des courants ce qui le différenciait du parti communiste et c'était démocratiquement gérable. Mais aujourd'hui c'est la discorde, la mésentente, la colère, la haine.

 

Discrimination sur l'âge ! Conflit de générations ! Mais il y a que je sache autant de jeunes cons que de vieux ringards dans notre noble institution. Alors on parle de rénovation, le mot clef RENOVATION. On a déjà connu ça avec Michel Rocard, rénovateur en son temps contre Mitterrand, ringardisé aujourd'hui par Ségolène, et demain qu'en sera-t-il ? Ni Ségolène, ni Martine ne sont des perdreaux de l'année, elles ont toutes les deux des heures de vol en politique. Vincent Peillon qui à pour fonction de diriger le Parti avec Ségolène était il n'y a pas si longtemps avec Benoit Hamon, Arnaud Montebourg et Henri Emmanuelli à l'origine du N.P.S. ( Nouveau Parti Socialiste ) Alors arrêtez ce jeu de massacre, ces disputes stériles. Cela exaspère les militants jusqu'au dégout et conforte la Droite dans sa politique néfaste.
C'est quand même paradoxal, qu'au moment où le monde capitaliste s'effondre donnant raison à notre analyse,
 à nos critiques sur l'ultra libéralisme, l'économie de marché, nous soyons incapables de proposer aux Français, dans l'unité, la clarté et la détermination, un autre modèle de société. Un boulevard s'ouvre devant nous et nous prenons les chemins de traverse au risque de nous perdre.

 

Mitterrand fin analyste, écrivait sur le Parti dans ( La Rose au poing ) ceci : « Chacun porte le saint sacrement et délivre au reste du monde un incommunicable message. De leur prie-Dieu ils font une chapelle et de leur chapelle une église. Ils rêvent de communion universelle et ne supportent pas un voisin qui se mouche. D'où la prolifération de partis, de groupes, de cercles, de clubs qui à la moindre occasion, se scindent en deux tronçons avant de se subdiviser à l'infini. C'est la pratique du ver de terre » ou encore ceci « La recherche du programme sert de diversion au goût immodéré de la gauche pour les tendances. Sa fonction est universelle et son tempérament fractionnel, mais le tempérament prend trop souvent le pas sur la fonction » ou bien cela « Quand la gauche qui se dit nouvelle ouvre la bouche c'est ordinairement pour délivrer un pathos plus indigeste que la soupe à la citrouille de mon enfance. Cette gauche-là n'est pas avare de recettes. Elle pratique la dévotion des chaisières qui ne laissent à personne le soin d'allumer les cierges. Et du haut de sa certitude elle lance l'anathème »

 

Il était perspicace « Le vieux » et rassembleur, puissiez-vous en tirer la leçon et être à la hauteur.

 

 

B.S.
Repost 0
Published by Jean Claude Marty
commenter cet article
15 novembre 2008 6 15 /11 /novembre /2008 20:30



Les jeunes on les embauche très tard, ils manquent d'expérience.! On les débauche très tôt ils ont  trop d'expérience et surtout ils coûtent cher à l'entreprise.! Alors le gouvernement, avec M. Xavier Bertrand, à une idée faire travailler des gens au-delà de l'âge de la retraite, jusqu'à soixante dix ans. Ce qui se fera automatiquent au détriment des jeunes. En période de sous-emploi c'est génial. Il faut être ministre libéral pour pondre un truc pareil ! Le gouvernement devrait être poursuivi pour  racisme anti jeune. C'est mon avis, vous n'êtes pas obligé de le partager.

" Je souhaite qu'une allocation familiale soit versée dès le premier enfant parce que le premier enfant représente une charge trés lourde pour les jeunes couples qui sont au début de leur vie professionnelle, qui souvent enchaînent les petits boulots et sont confrontés à la précarité "  Déclaration de Sarkozy le 2 février 2007 à Maisons-Alfort, sous les vivats des militants. Un an et demi après la mesure n'est plus d'actualité, non pas à cause de la crise mais parce que les Français ne sont pas si demandeurs que
cela d'allocations familiales nous, dit Madame Morano secrétaire d'Etat chargée de la famille. Madame Morano ne doit pas fréquenter les milieux populaires. 

            °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


CONGRES DU PARTI SOCIALISTE :
Pour mieux comprendre, [ extrait du livre " Ici et Maintenant ] de F. Mitterrand. ( 1980 )

Amusant non ?







B.S.
Repost 0
Published by Jean Claude Marty - dans SOCIAL
commenter cet article
10 novembre 2008 1 10 /11 /novembre /2008 20:42

EN HOMMAGE AUX MORTS DE 14/18

" Ceux qui déclenchent les guerres ne sont pas ceux qui les font "


                                                                             


Dicours de Jean Jaurès le 25 juillet 1914. (Extraits).

" Quoi qu'il en soit, citoyens, et je dis ces choses avec une sorte de désespoir, il n'y a plus, au moment où nous sommes menacés de meurtre et de sauvagerie, qu'une chance pour le maintien de la paix et le salut de la civilisation, c'est que le prolétariat rassemble toutes ses forces qui comptent un grand nombre de frères, Français, Anglais, Allemands, Italiens, Russes, et que nous demandions à ces milliers d'hommes de s'unir pour que le battement unanime de leurs coeurs écarte l'horrible cauchemard. " [ Cinq jours aprés ce discours Jaurès était assassiné ] Le 3 août la guerre éclatait.



 





































                                                                      
                                                                          Verso de la carte


 Verso

 



B.S. 






Repost 0
Published by Jean Claude Marty - dans HISTOIRE
commenter cet article
7 novembre 2008 5 07 /11 /novembre /2008 14:08


Ô ! BAMA !

Quel évènement ! Quelle victoire ! Quel symbole ! Quel espoir pour l'Amérique. Les xénophobes et les racistes de tout poil en ont pris pour leur grade. L'acteur Américain, supporter de McCain qui se moquait avec mépris des membres chétifs d'Obama, avait oublié que ce dernier avait une tête bien faite et bien pleine et c'est bien là l'essentiel. Martin Luther King avait fait un rêve qu'Obama réalise. C'est la revanche des petits, des humbles. C'est d'autant plus symbolique au moment où Hortefeux réunit à Vichy ses homologues européens pour légaliser à sa façon l'immigration. Au fait voilà une occasion, pour notre Président, de nommer Hortefeux ambassadeur de France aux Etats-Unis !!!

Obama n'a pas fait allusion à une quelconque discrimination, bien au contraire, tous Américains ! S'est-il exclamé à l'adresse de ses supporters.
Ce n'est pas lui qui aurait traité de « racaille » une frange de la population ou de « con » un opposant. Malgré les attaques perfides sur ses origines, son passé, ses fréquentations il a su garder sang-froid et  dignité.

Notre Président comme à son habitude a dégainé très vite pour féliciter le nouveau Président Américain. Il n'est pas très fidèle, après avoir frayé avec Georges W. Bush, jusqu'à vouloir nous imposer le système ultralibéral américain qui vient de faire faillite et donc les conséquences sont catastrophiques pour l'économie française, il fait allégeance à Obama, son nouveau copain, dit-il, qui veut pratiquer une politique inverse à celle de l'actuel locataire de la Maison Blanche. C'est l'opportunisme Sarkozien !. Peu fiable.

Cela me rappelle, toutes proportions gardées, la victoire en France du candidat de gauche en mai 81, et l'enthousiasme qu'elle a suscité, pour « changer la vie ».
Obama peut interrompre le cours de la révolution conservatrice en Amérique depuis Reagan et restaurer des valeurs de justice et de solidarité. Essayons d'y croire.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


Eric Besson
et Henri Guaino envisage un meeting commun  pour débattre des moyens de "refonder le capitalisme". Tiens donc, ils ne s'étaient jamais posé la question avant ? Pourtant M. Besson est au gouvernement chargé de la prospective ! Décidément "refondation" est un mot trés à la mode en ce moment, aussi populaire que le mot réforme. Je crois que l'urgence serait de mettre a la " réforme " tous les membres du gouvernement, Président compris, mais là vaste programme !

PENSEE UNIQUE : " Le "libéralisme" l'enfant gaté du capitalisme a joué avec les allumettes et a mis le feu aux bourses. Là où ça fait mal. Certains libéraux ne bandent plus tant mieux, ils se reproduiront moins vite."




CONGRES DU PARTI SOCIALISTE A REIMS :

Le Sacre ou le Massacre ?




B.S.
Repost 0
Published by Jean Claude Marty - dans POLITIQUE
commenter cet article
3 novembre 2008 1 03 /11 /novembre /2008 15:43
 


L'Inde, vient d'accéder à la conquête de l'espace. Elle envoie des cosmonautes concourir avec les grandes nations à l'aventure spaciale. Comme si cet exploit allait contribuer à vaincre la misère de millions d'Indiens, dont le revenu n'excède pas 1,2 dollar par jour. Il semble que les dirigeants de ce pays se précipitent dans une fuite en avant, pour ne pas voir les problèmes réels qui se posent à eux. Famine, malnutrition, misère, pollution, analphabétisme, santé, racisme.
Fierté nationale oblige, comme s'il n'était pas plus noble de s'occuper de l'homme sur terre et de son devenir, que de rivaliser avec d'autres sur une hypothétique victoire des progrès scientifiques dans l'espace.

Monsieur Jacques Blamont l'un des pères de l'aventure spatiale française, fait en quelque sorte son mea culpa. Il nous fait part dans son livre « Introduction Au Siècle des Menaces » de sa défiance en la science et ne croit plus, que cette dernière, sauvera l'humanité.
Dans la conclusion de son livre, il écrit ceci « La seconde moitié du XXe siècle a démontré la fausseté de l'idée que la science guérirait les maux de l'humanité, une idée que j'ai moi-même longtemps chérie. Comparable à la langue d'Esope, la science guérit des maux mais en engendre d'autres que nous ne savons guérir, car les remèdes seraient politiques. Et ceux-là mêmes qui devraient les appliquer n'oseraient en prendre le risque..........
Quoi qu'inventent les auteurs de science-fiction, la fuite est impossible. Aucune planète du système solaire ne peut nous offrir l'hospitalité. »

Avant cette conclusion pas très optimiste, l'auteur nous brosse un tableau très inquiétant pour l'avenir de la planète terre. En 2003 neuf pays disposaint de bombes nucléaires, treize d'arsenaux biologiques, seize d'armes chimiques, vingt-huit de missiles balistiques et cela n'est pas prés de s'arrêter.
Le problème de la faim dans le monde n'est pas réglé, les pandémies ne sont pas maîtrisées, les inégalités s'aggravent entre pays pauvres et pays riches. Tout cela ne constitue-t-il pas un risque de déflagration mondiale ?

Il semble que la seule solution soit dans une maîtrise de la science et du progrès scientifique, pour une nouvelle éthique, ce que la communauté scientifique préconise depuis 1981 en multipliant les avertissements, mais ni les peuples ni les gouvernements ne l'entendent.


B.S.

Repost 0
Published by Jean Claude Marty - dans SCIENCE
commenter cet article
2 novembre 2008 7 02 /11 /novembre /2008 17:44

INTERVIEW de Benoît HAMON dans Ouest-France du 28/10/2008  

B.S.
Repost 0
Published by Jean Claude Marty - dans POLITIQUE
commenter cet article
30 octobre 2008 4 30 /10 /octobre /2008 15:48



Que de promesses non tenues ! Que de discours superflus ! Que de trahisons ! Que de reniements ! Que de régression sociale depuis l'élection du messie Sarkozy. La réalité pour le coup dépasse la fiction. Travaillez plus, pour gagner plus, je ne veux pas d'une France d'assistés disait-il. Mais bien avant ça, il déclarait ( discours d'investiture 26/11/2004 comme président de l'UMP )
« La France c'est une République qui croit dès l'origine que l'on ne peut pas vivre sans règles, sans valeurs, et d'une certaine façon sans morale ..... Oui, nous croyons au mérite qui seul, légitime les ambitions. Nous croyons au travail, sans lequel on ne construit rien. Nous croyons à l'effort, qui donne du sens à la vie. Nous croyons à la justice qui permet de respecter un ordre sans lequel il n'y aurait que la loi de la jungle » En Avril 2007, il parlait de l'Avenir de la France en ces termes. « Que répondrons-nous à nos enfants, à nos petits-enfants, quand ils nous demanderons ce que nous avons fait ? Quelle France allons-nous laisser à nos enfants ? Tout dépendra des valeurs que nous leur aurons fait partager, de l'exemple que nous leur aurons donné. »

Et bien dix huit mois après toutes ces bonnes déclarations, il reste les mauvaises résolutions dont souffre « L'EFFORT HUMAIN » poème de J. Prévert
L'effort humain porte un bandage herniaire
Et les cicatrices des combats
Livrés par la classe ouvrière
Contre un monde absurde et sans lois
L'effort humain n'a pas de vraie maison
Il sent l'odeur du travail
Et il est touché aux poumons
Son salaire est maigre
Ses enfants aussi.

Et dans la crise du capitalisme c'est encore lui « l'effort humain » qui va payer le plus fort tribut. Chômage, pouvoir d'achat, licenciements, logement, santé. Le Président en vrai démago, juché sur son égo, promet, promet encore, promet toujours. Il en appelle aux règles, aux valeurs, à la morale, tout ce qu'il a transgressé depuis son élection.
Les paradis fiscaux, il connaissait. Les salaires exorbitants des grands patrons, il était informé, la preuve il a voulu les égaler en s'octroyant une augmentation de 170 % de son salaire. Les niches fiscales il était au parfum.

Aujourd'hui on atteint le summum du ridicule et de la supercherie. L'Etat dont les caisses sont vides, emprunte aux banques et redonne cet argent aux banques qui pour nous remercier vont baisser le taux du livret A des petits épargnants. C'est à ni rien comprendre, et « l'effort humain » n'y comprend rien, parce qu'il ne joue pas dans la cour des grands.......filous.

Le Figaro du 29/10/2008 nous apprend que les salaires des grands patrons ont progressé de 20 % en 2007. Il nous apprend par exemple que le N° 1 des patrons français les mieux payés M. J.P. THIERRY à la tête d'AGF Allianz a empoché 23,2 millions d'euros en 2007 soit 1,9 million par mois.
Libération nous informe que 7000 foyers aisés n'ont pas payé d'impôt sur le revenu en 2007 et que ce chiffre est en constante augmentation. Consternant non ?

Pendant ce temps « l'effort humain » se nourrit de mauvais rêves et se saoule avec le mauvais vin de la résignation.

                                     °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°



D.S .K.
devait être habité par cette pensée de ( Talleyrand ) : « L'homme est une intelligence contrariée par des organes. » lorsqu'il a cédé aux miches de sa collaboratrice. A défaut de niche fiscale !!!
On saura plus tard si c'était le paradis ( fiscal ), en tout cas, il n'y avait rien de virtuel dans ces rapports, que du concret. Cela alimentera la chronique du « Sexus Politicus. »



B.S. 

Repost 0
Published by Jean Claude Marty - dans POLITIQUE
commenter cet article
28 octobre 2008 2 28 /10 /octobre /2008 14:21



JE VOUS OFFRE ...................

Par ces temps de morosité ambiante, ou les nantis se promènent les mains sur leurs bourses de peur qu'elles chutent, voici un peu d'humour.
J'ai consulté entre autre le « Lexique pour Rire » de Léo Campion, et j'ai sélectionné pour vous les meilleures.
Commençons par la lettre                            A

Actualité : Ce qui vieillit le plus vite.
Amour propre : Le seul amour fidèle.
Amour sacré de la patrie : Attention danger de mort. Un bon truc pour devenir Soldat Inconnu.
Anticlérical : Mécréant qui mange de la viande le Vendredi Saint par principe. Les autres jours, il bouffe du curé.
Argent : Moyen de tout avoir ; sauf un ami sincère, une maîtresse désintéressée et une bonne santé.
L'argent corrompt et la misère dégrade. Il faut avoir assez d'argent pour ne pas se dégrader et le dépenser aussitôt pour échapper à la corruption.

Sois donc prodigue plutôt qu'économe ;
A quoi sert d'accumuler ors ou liards ?
On n'a jamais vu de mémoire d'homme,
Un coffre-fort derrière un corbillard.
                                                                                             B

Baisemain : Il faut un commencement à tout.
Bidet : Entretient l'amour propre.
Baleine : Mammifère marin utilisé dans la fabrication des parapluies.

                                                         C

Capital : Essentiel qui produit des intérêts.
° Le Capital
Evangile selon saint Marx.
Les Vertus Capitales sont la Luxure, la Gourmandise et la Paresse.
Carême : Place au jeûne
Caresses : Prolégomènes à la fornication.
Chance : Injustice dont nous profitons.
Charité : Soupape de sûreté pour conscience de privilégié.
Chasteté : Vice contre nature.
Chéri : Locution pratique, employée dans l'intimité de préférence au prénon, de façon à éviter des confusions regrettables.
Congénital : Pléonasme
Courtoisie : Ensemble de pratiques naïves, hypocrites, et rigoureusement nécessaires.
Croupe : Le vrai visage de la femme..
Cul : Derrière de l'homme, de la femme et de la bouteille.

                                                                       D

Discothèque : Chambre à airs.

                                                                       E

Electeur : Bonne bête qui choisit ceux qui vont la tondre.
Egoïsme : L'art de s'aimer.
Epitaphe : Quelques vers sur beaucoup d'autres.

                                                                       F

Fable :  Petit récit comportant une moralité.
                
                           FABLE A LA GLOIRE
                           DE LA BOURGEOISIE

En raison de son âge ignorons le grand-père,
Magistrat sans danger puisqu'il est honoraire;
L'oncle est dans les ordres; le père est phinancier;
Un fils n'est bon à rien, il est parlementaire;
L'autre ne vaut pas mieux, il sera officier;
La fille est pucelle et la mère pas baisable,
Famille comme on voit en tous points honorable.
                      Moralité: déplorable.


                                                                                               A suivre......................

et voici en prime...........................ce dessin étrange!!!!


B.S. 


Fable



Repost 0
Published by Jean Claude Marty - dans Humour
commenter cet article
22 octobre 2008 3 22 /10 /octobre /2008 14:35

Ah ! Sœur Emmanuelle !

Ils vont tous y aller de leurs trémolos, de leur peine, de leur regret, de leur miséricorde, de leurs miserere. Comme pour l'abbé Pierre, l'homme préféré des Français. A votre tour vous étiez devenue une figure populaire, hors du commun, vous incarniez un christianisme originel, hors du faste d'une Eglise qui s'accommode fort bien d'apparat et de cérémonial tout en prêchant la charité.

On n'a jamais vu Le Pape, ni ses cardinaux pontifiants s'aventurer dans ces faubourgs du Caire au milieu des décharges publiques. Vous étiez celle qui représentait pour eux, leur bonne conscience. Ce qui leur évitait d'avoir mauvaise conscience. Vos actes étaient perçus, comme démesurés, vos paroles comme excessives, vos colères comme des excentricités, votre gouaille amusait. Vous paraissiez un peu déphasée, marginale, en voulant changer les règles du jeu d'un monde égoïste du chacun pour soi. Vous étiez pour la contraception, pour le mariage des prêtres, contre la souffrance mais. Au temps de l'inquisition, vous auriez fini au bûcher, comme Jeanne !

L'essentiel, pour tous les puissants, c'est de reconnaitre que vous avez la foi chevillée au corps ; pour le reste il ne faut pas trop leur en demander. Surtout de ne pas changer l'ordre de choses. L'ordre du monde, c'est à eux d'en décider pas à vous.

Vous disparaissez à un moment où le monde connaît une crise financière sans précédent. Vous qui, auprès des plus démunis plaidiez pour toujours plus d'amour et de justice vous voilà servie. Encore plus de malheureux, encore plus de pauvres, encore moins d'amour, encore moins de justice.
Le nombre de pauvres, dans le monde, avec la crise va augmenter de 20 millions. Alors il y a de l'avenir dans la pauvreté. Je me demande finalement si ce n'est pas dans ce créneau porteur, qu'il faut investir !

Soyez assurée que l'émotion passée, sincère ou feinte, vous ferez partir des icônes dont le monde a besoin pour se consoler de ses malheurs. C'est tout.

 ====================================================================================== 

LES BREVES :

Avant
les banques vous prêtez de l'argent, maintenant, c'est nous qui prêtons de l'argent aux banques ! Le monde change !

Le recyclage des déchets :
Un ex-dirigeant de la Caisse d'Epargne contraint à la démission dimanche, est pressenti à la tête du Crédit Foncier. C'est un reclassement dont aimerait bénéficier les salariés licenciés. Ce n'est pas un parachute doré, c'est une bouée de sauvetage.

Les hôpitaux seront notés en fonction du nombre de décès. Evitez donc de mourir à l'hôpital, dit le ministère.  Par contre les chaînes de télé  nous demandent d'aider les personnes âgées à mourir dans la dignité à l'hôpital. Alors quoi publicité mensongère ?
C'est à n'y rien comprendre !!!

Le Multicarte :



B.S. 

Repost 0
Published by Jean Claude Marty - dans Actualité
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Jean Claude Marty
  • : Le point de vue de Bocage socialiste sur l'actualité française et internationale. A gauche toute évidemment ! Humaniste, éternellement !
  • Contact

Recherche

Liens