Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juin 2011 7 26 /06 /juin /2011 21:03

foto-FANCHON-197.jpgBocageSocialiste-copie-1.jpg

Baniere-grise----Edito-Brdw.jpg

 

 

 

 

 

 

PUBLIC, PRIVE, PRIVE, PUBLIC !

 

Ce sera l’un des enjeux de la Présidentielle.

La droite avec le privé, nous promet monts et merveilles

C’est la caractéristique du libéralisme avancé

Qui avance dans la société masqué

 Deux exemples particuliers, l’éducation et la santé

Dans ces deux domaines, c’est l’exemplarité

Réductions du nombre de fonctionnaires, classes surchargées

Dans certains endroits les instituteurs seront à charge des municipalités

Appel au pôle emploi pour trouver des professeurs

La formation des enseignants n’est plus de rigueur

 Finalement l’enseignement public se fait au rabais

Et l’on s’oriente à petits pas vers un enseignement privé.

 

Sauvons le capitalisme au nom de la rigueur !

Sauvons le capitalisme avec vigueur !

 

Pour la santé c’est le même problème, on installe la complémentarité

Nécessaire entre secteur public et secteur privé

Dans le monde des affaires, on appelle cela le partenariat

Mais dans cette association le secteur public devient vite le paria

Et on fait en sorte que le public perde de son efficacité

Au profit du privé qui va bénéficier de plus de liberté

C’est toujours au nom de la liberté qu’avance le capitalisme

C’est son miroir aux alouettes, son éternel catéchisme

Alors qu’il s’agit ni plus ni moins de rentabiliser la santé

Chose évidemment dont il ne fallait pas parler.

 

Sauvons le capitalisme au nom de la rigueur !

Sauvons le capitalisme et n’ayons pas peur !

 

Prenons l’exemple du Japon qui a privatisé à fond

Avec leur centrale nucléaire ils ont touché le fond

Face à la catastrophe les patrons privés ont vite abandonné

A charge pour le service public d’assumer la sécurité

C’est ce qu’on appelle en bon français, socialiser les pertes

En cas de catastrophes le secteur privé reste inerte.

 

Pour la Grèce autre scénario, des financiers funestes ont spéculé

L’Europe et les marchés ont laissé faire, la Grèce s’est endettée

Au point de ne pouvoir tout rembourser ; aubaine du privé

Les banques, la finance, vont en profiter pour tout privatiser.

 

Sauvons le capitalisme au nom de la rigueur !

Sauvons le capitalisme c’est notre honneur !

 

Et maintenant, qui a déclaré :

« Je ne crois pas à la survie d’un capitalisme sans morale et sans éthique »

Tout simplement, le Président de la République !

 

 

Notre monarque grand bonimenteur

Dit n’importe quoi aux électeurs

Mais malgré son talent

Ne saurait duper les gens de bon sens.

 

 

 

 

B.S.PAPADUB.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Claude Marty - dans POLITIQUE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Jean Claude Marty
  • : Le point de vue de Bocage socialiste sur l'actualité française et internationale. A gauche toute évidemment ! Humaniste, éternellement !
  • Contact

Recherche

Liens