Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 novembre 2010 7 28 /11 /novembre /2010 19:27

BocageSocialiste-copie-1.jpg

 

Baniere-grise----Edito-Brdw.jpg      " JE ME REVOLTE DONC JE SUIS "

 

                                             ( CAMUS )

 

 

 

 

 

« On a dit que le Privilège est dispense pour celui qui l’obtient, et découragement pour les autres. S’il en est ainsi convenez que c’est une pauvre invention que celle des privilèges. Imaginons une société la mieux constituée et la plus heureuse possible ; n’est-il pas clair que pour la bouleverser entièrement, il suffira de dispenser les uns et de décourager les autres……….Tous les privilèges sont donc par la nature des choses, injustes, odieux et contradictoires à la fin suprême de toute société politique. » Voilà les déclarations d’Emmanuel-Joseph Sieyès ( 1748-1836 ) Député de Paris du Tiers Etat aux Etats généraux il propose la transformation des Etats généraux en Assemblée constituante. Il critique violemment les deux ordres privilégiés que sont la Noblesse et le Clergé alors qu’il était vicaire général de CHARTRES EN 1787. C’est un homme audacieux passionné par les problèmes sociaux ; et on est à des années lumières du discours lénifiant d’un François Fillon à l’Assemblée nationale que le président de l’UMP François Copé n’écoutait même pas. « Cause toujours tu m’intéresses semblait dire ce dernier ! » C’est dire si ce que disait Fillon était solennel et important.

Imaginons Fillon tenir un discours à la Sieyès c’est impossible. Parce que le Premier ministre est lui-même le représentant de cette classe de privilégiés que dénonçait Sieyès. Il en est même le garant et quand il parle de défendre l’intérêt général c’est dans la pratique défendre les intérêts privés d’affreuses oligarchies qui mettent à mal les conditions de vie des citoyens français. Pas un mot pour les sans grades, les victimes de la crise et des réformes iniques.

 

On ne réforme pas contre le grand capital contre le conservatisme de la finance et de la spéculation voilà la réalité et le vrai message du Premier ministre. En tant qu’avocat il a plaidé la cause des riches « Il n’y aura pas plus de dépenses publiques supplémentaires pour soutenir la croissance, mais la dépendance sera élargie à toute la protection sociale. » Nouvelle arnaque sociale comme pour les retraites !

 

Cet homme est un menteur, trés talentueux !

 

 

 

LE MOTIF DE LA RESISTANCE, C’EST L’INDIGNATION.

 

 

Voici un très beau texte que je soumets à votre attention.

 

« On n’ose nous dire que l’Etat ne peut plus assurer les coûts de ces mesures citoyennes. Mais comment peut-il manquer aujourd’hui de l’argent pour maintenir et prolonger ces conquêtes alors que la production des richesses a considérablement augmenté depuis la libération, période où l’Europe était ruinée ? Sinon parce que le pouvoir de l’argent, tellement combattu par la résistance, n’a jamais été aussi grand, insolent, égoïste, avec ses propres serviteurs jusque dans les plus hautes faire de l’Etat. Les banques désormais privatisées se montrent d’abord soucieuses de leurs dividendes, et des très hauts salaires de leurs dirigeants, pas de l’intérêt général. L’écart entre les pauvres et les plus riches n’a jamais été aussi important, et la course à l’argent, la compétition, autant encouragée.

Le motif de base de la résistance était l’indignation. Nous vétérans des mouvements de résistance et des forces combattantes de la France libre nous appelons les jeunes générations à faire vivre, transmettre, l’héritage de le Résistance à ses idéaux. Nous leur disons : prenez le relais, indignez-vous ! Les responsables politiques, économiques, intellectuels et l’ensemble de la société ne doivent pas démissionner, ni se laisser impressionner par l’actuelle dictature internationale des marchés financiers qui menace la paix et la démocratie. "

 

                         (extrait de Indignez-vous de Stéphane Hessel )

 

 

Sans titre-1-copie-2

 

        ( Procurez-vous ce document: éditions, Indigène 3 euros )

 

 

          

                               =========================================================

 

 

EN SARKOZIE ! 

 

 

Le droit du travail bafoué.

 

 

Voici le récit publié par le " Canard enchaîné " du 1er décembre 2010 de la délicate attention que porte un élu UMP des Vosges pour un syndicaliste. Mise en relief de la politique sociale du gouvernement !

 

 

Sans titre-1Syndicaliste 

Voici la photo de l'auteur de ce fait d'armesMichel Henrich..................................>

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

B.S.PAPADUB.jpg                                                                                Photos Ident pour Blog 2010 005

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Claude Marty - dans POLITIQUE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Jean Claude Marty
  • : Le point de vue de Bocage socialiste sur l'actualité française et internationale. A gauche toute évidemment ! Humaniste, éternellement !
  • Contact

Recherche

Liens